jeudi, juillet 22 2010

Brèves estivales

Encore un mini-billet un peu fourre-tout, avec même quelques lignes qui ne parlent pas d'informatique ;) !

Souk - Creative Common by "lapin.lapin" on Flickr

Attaque informatique

Après l'exploitation automatique des stack overflow les gars de l'esec ont enchainés avec l'automatisation d'exploitation de format string. Python-ptrace ne gérant pas (encore ?) les symboles je ne peux pas copier leur démarche directement cette fois :( Si jamais je trouve du temps pour réfléchir à tout ça peut être que je trouverai une autre méthode élégante d'exploiter des format string automatiquement, mais ça n'est pas gagné. En tout cas l'excellent papier qu'ils citent dans leur article m'aura permis de clarifier ma compréhension de ce type d'attaque, et je vous en conseille vivement la lecture si, comme moi il y a deux semaines, vous pensez qu'un format string ne peut pas mener directement à de l'exécution de code.


Oracle[1]

J'en parlais il y a quelques mois, aujourd'hui les tag EXIF sont vraiment à la mode. Certains réussissent même à en faire des conférences[2]...


L'extension python du moment

Je joue pas mal avec pefile ces temps-ci. Il y a pleins de choses à faire avec ce petit module python qui permet de jouer avec les fichiers exécutables windows (format PE en fait). Surtout quand on a la sécurité informatique en tête (pensez analyse de virus infectant des PE, pensez unpacker, etc.).


Divers

Découverte intéressante sur le blog de Sid aujourd'hui, et pour une fois ça n'est pas de la sécurité informatique : l'existence des bonnettes. Je connaissais déjà des filtres divers et variés (UV, polarisant, de couleur, etc.) que l'on pouvait visser au bout de son objectif, mais je ne connaissais pas les lentilles macro sous ce format là ! Étant donné que j'ai un bridge et que j'aimerai bien faire des macros de mes plantes carnivores je pense que je vais sérieusement me pencher sur la question...merci Sid !

Notes

[1] Non je ne parle pas de l'entreprise, et oui c'est une boutade ;-)

[2] Oui, je suis jaloux :p

mercredi, février 17 2010

Epic Fail

L'autre jour je lurkais sur 4chan lorsque j'ai pu assister, en l'espace de 5mn, à deux Epic Fail ayant la même cause : la méconnaissance complète de l'existence des métadonnées EXIF. Comme je ne suis plus tout à fait certain d'avoir déjà abordé ce sujet ici, je le fais maintenant :)

Anonymous - Creative Common by "CradleApex" on Flickr

Qu'est ce que les données EXIF ?
Expliqué très brièvement les données EXIF sont des métadonnées ajoutées à des fichiers images afin de stocker tout un tas de trucs intéressant (date de la prise de la photo, modèle de l'appareil utilisé, taux de compression, résolution, etc.). De nos jours 99% des appareils photos rajoutent des données EXIF quand ils prennent une photo (la pseudo-norme EXIF reprenant intégralement la norme JPEG il y a une totale compatibilité et l'utilisateur lambda ne voit qu'une image JPEG alors qu'il s'agit d'une image JPEG agrémentée de méta-données EXIF). Bien que cette pseudo-norme soit donc très répandue de nos jours et que certains savent clairement en faire bon usage, on trouve encore des gens qui ne sont pas conscients de l'existence de ces méta-données, comme vont vous le prouver les deux petites histoires qui suivent.

Se cacher derrière son petit doigt
Premier Epic Fail : quelqu'un publie une photo de sa future femme, dans une tenue que nous qualifierons de "Olé Olé", en prenant bien soin de masquer son visage au préalable pour qu'on ne la reconnaisse pas. Afin de protéger l'anonymat de sa promise notre amusant Anon[1] avait en effet pris soin de lancer son logiciel de retouche photo préféré et de rajouter un gros carré noir au dessus du visage de sa chère et tendre avant de publier la photo. Pourtant, moins d'une minute après avoir publié la photo ainsi censurée, une version dé-censurée a ressurgie sur 4chan...Comment cela est-il possible ? Va-t-on nous ressortir le coup des carrés noirs pdf mais sur le format JPEG qui n'a pourtant rien d'un format objet ?

Non c'est bien plus simple : l'appareil photo utilisé devait être de bonne facture puisque la miniature embarquée en donnée EXIF dans l'image censurée était, de mémoire, d'une résolution proche de 640x480 et elle n'a pas été mise à jour lors de la censure grossière appliquée avec un logiciel de retouche un peu cheap...L'image censurée embarquait donc une version 640x480 non-censurée, et c'est largement assez pour reconnaitre un visage : FAIL.

Jouer à cache-cache avec une balise A.R.V.A. dans la poche
Deuxième Epic Fail : Un autre Anon a utilisé son super smartphone pour prendre une photo de lui dans un miroir en pleine activité que nous qualifieront de "compromettante". Bien entendu il avait pris soin de porter un masque sur la photo afin de protéger son anonymat (pas folle la guêpe). Encore une fois la sanction est pourtant tombée en moins d'une minute : son smartphone ayant enregistré sa position GPS dans les données EXIF, un plan google map et une photo google streetview correspondant à son domicile ont fait écho à la publication de sa première photo...FAIL.

Conclusion
Pour jouer avec les tags EXIF je vous conseille ce super outil online, ou ce super outil offline. En tout cas maintenant vous ne pourrez pas dire que vous n'êtes pas prévenus ;) !

Notes

[1] http://encyclopediadramatica.com/Anonymous